Accélérer son site à l’international grâce à un CDN, pourquoi et quels résultats ?

Qu’est ce qu’un Content Delivery Network (CDN),  pourquoi en utiliser un ? Notre retour d’expérience  et les résultats obtenus avec CloudFront.

Les problèmes posés par un trafic international

Avoir une audience qui se développe à l’international est généralement une très bonne nouvelle pour une activité e-commerce. Cependant, c’est aussi une problématique technique qui va apparaître : comment assurer un site rapide à ses visiteurs, géographiquement éloignés, voire très éloignés de votre serveur d’hébergement ?

 

Pourquoi ce problème ? Parce qu’il existe sur toute communication réseau un délai, inévitable et incompressible, nécessaire pour que les données transitent. Ce délai n’est pas lié à la bande passante de votre serveur ni à celle de l’internaute, mais à la distance les séparant, et aux nombres de périphériques intermédiaires nécessaires pour assurer cette communication.

L’éloignement de votre internaute par rapport à l’hébergement de votre site web a donc un impact fort sur les performances.

Voici le temps de chargement que nous observions sur dareboost.com, hébergé en France, depuis différentes localisations avant la mise en place d’un CDN :

Temps de chargement par localisation

Un Content Delivery Network (ou réseau de diffusion de contenu) est une solution efficace pour faire face à cette problématique.

 

Qu’est ce qu’un Content Delivery Network ?

Comme son nom l’indique, un CDN est un réseau. Ce réseau, mondial,  est mis à disposition par un opérateur (on peut citer Cloudfront ou Akamai par exemple) pour permettre à ses utilisateurs d’y héberger des contenus, contenus qui seront dupliqués sur de nombreuses localisations à travers le monde.

Le but est donc de mettre en place sur le CDN tous les contenus statiques d’un site web (ne dépendant pas de la session ou du contexte de l’internaute). Ainsi, les images, Javascript et autres feuilles de styles ne seront  plus téléchargés depuis votre serveur, mais directement depuis le CDN, qui dispose à coup sûr d’un serveur localisé de façon considérablement plus proche de l’internaute. L’effet va donc être une accélération conséquente de l’affichage de vos pages web.

 

Retour d’expérience : mise en place d’un CDN sur dareboost.com

Nous avons fait le choix d’utiliser CloudFront, le CDN d’Amazon, que nous avons pu configurer très rapidement pour que l’intégralité de nos contenus statiques y soient stockés .

Toutes les ressources statiques (les images, les fichiers JavaScript et les fichiers de styles css) de dareboost.com passent désormais par CloudFront, le CDN d’Amazon. Ce qui a pour effet direct de considérablement réduire la latence et donc le temps de chargement de ces mêmes ressources.

Nous avons pu mesurer l’impact de l’utilisation du CDN grâce à nos monitorings qui surveillent en permanence les principales pages de notre site depuis  Paris, New-York, Sydney et Francfort.

Améliorations dues au CDN par localisation

Les effets positifs du CDN sont les plus forts à Sydney, assez logique puisque géographiquement le plus éloigné de notre propre serveur. Voici l’évolution du temps de chargement depuis cette localisation durant les jours précédant et suivant la mise en place du CDN :

Monitoring temps de chargement depuis Sydney

La page, qui s’affichait auparavant en 5 secondes environ, passe sous le seuil des 4 secondes, soit un gain de plus de 20%.

Le temps de chargement de nos ressources statiques a, en moyenne, été divisé par 10.

 

Avant utilisation du CDN :

Timeline avant CDN
Après utilisation du CDN :

Timeline avec CDN

Le gain sur le temps total de chargement reste limité par rapport au gain conséquent observé sur les ressources statiques. C’est notamment à cause de ressources provenant de partis tiers,  comme les Google Fonts par exemple (encadrés orange sur la timeline ci-dessous). Mais la cause en est également toutes les requêtes qui sont dépendantes du contexte de l’utilisateur (encadrés rouges), et qui nécessitent donc de joindre notre serveur en France.

Limites des effets du CDN

Même s’il nous reste du travail pour améliorer l’expérience utilisateur sur des pays comme les USA et l’Australie, nous avons considérablement amélioré les choses en utilisant un CDN. Nous sommes heureux d’avoir pu le mettre en oeuvre sans effort, étant donné que nous appliquions déjà une politique de cache pertinente et le versioning de nos contenus.

C’est l’occasion pour nous de rappeler l’importance des bonnes pratiques liées à l’utilisation du cache qui sont absolument incontournables pour ce genre d’usage !

Votre trafic international est important ?
Rendez-vous sur www.dareboost.com et vous pourrez effectuer un test de performance de votre site depuis 4 localisations différentes !