Audit de sites web : évolution des bonnes pratiques

En fin de semaine prochaine, nous allons procéder à une mise à jour des points de contrôle automatisés de qualité et de performance sur dareboost.com. Les scores obtenus par vos pages web risquent donc d’évoluer.
Au programme : des nouveautés, mais aussi des améliorations sur des conseils déjà existant ! Je vous propose de découvrir en détails le contenu de cette prochaine mise à jour pour vous permettre de vous y préparer aux mieux.

performance best practices update

Des redirections indispensables

Trop souvent nous avons observé des sites en HTTPS dont la version HTTP n’était pas redirigée vers la version sécurisée. De la même manière, l’utilisation du www. ou non en préfixe d’une URL n’était pas complétée sur nombre de sites par une redirection vers l’alternative.
Le problème posé : une perte potentielle de trafic sur des accès directs de vos visiteurs via l’alternative manquante, et selon les cas problèmes fonctionnels ou des risques de Duplicate Content du point de vue des moteurs de recherche.
Dans notre prochaine mise à jour nous vérifierons la présence de ces redirections pour les pages web concernées. Notez que c’est un problème d’importance, et que s’il est présent sur vos pages, l’impact sur votre score risque d’être conséquent.

Robots.txt, Content-Type et d’autres encore

Votre site ne dispose pas encore de fichier robots.txt ? A partir de la semaine prochaine, nous vérifierons sa présence sur chacune de nos analyses.
Pour rappel, ce fichier est très puissant du point de vue SEO, il va notamment vous permettre d’exclure les ressources que les robots tels quel le Google Bot ne doivent pas crawler, ce qui vous permettra d’optimiser leurs parcours.

Nous vérifierons également que toutes les ressources envoyées par votre serveur web disposent bien d’un en-tête HTTP Content-Type, ce qui est de mise évidemment, et permet également à Dareboost d’appliquer davantage de bonnes pratiques à vos sites.

Quelques aspects d’accessibilité supplémentaires seront également vérifiés suite à cette mise à jour. Nous nous assurerons par exemple que vos formulaires disposent bien de boutons de soumission.

Partis Tiers, introduction d’un seuil de tolérance

Depuis la toute première mise en ligne de dareboost.com, il y a bientôt 2 ans maintenant, vous avez été nombreux à nous demander de ne pas pénaliser le score obtenu par vos pages web dans le cas où les infractions aux bonnes pratiques proviennent de partis tiers.
Nous avons rapidement mis en place une grille de pénalisation adaptée pour chaque bonne pratique, pour prendre en compte les particularités des partis tiers et limiter leurs impacts sur le score.

Grâce à vos retours, nous mettrons prochainement en place un seuil de tolérance, autorisant, pour la plupart de nos vérifications, qu’il puisse exister jusqu’à 3 partis tiers à ne pas les respecter.
Le but est d’éliminer un maximum de bruit dans nos rapports, pour vous permettre de vous focaliser sur l’essentiel, mais sans pour autant tolérer un impact trop lourd des partis tiers.

Chasse aux micro-optimisations

Enfin, dans la même lignée que le paragraphe précédent, nous avons éliminé la détection des micro-optimisations pour certains de nos conseils. C’est le cas par exemple pour la vérification sur l’optimisation des images : dareboost.com ne vous recommandera plus d’éliminer les 300 octets superflus d’une image.
Cette mise à jour renforcera encore le gain de productivité apporté par l’utilisation de dareboost.com pour l’identification des priorités et leur correction !

Nous espérons que vous apprécierez cette mise à jour tout autant que les précédentes. Elle sera annoncée à tous nos clients et inscrits par e-mail lors de sa mise en oeuvre. Si vous n’avez pas encore de compte, rendez-vous sur dareboost.com dès maintenant pour en créer un !

5 réflexions au sujet de « Audit de sites web : évolution des bonnes pratiques »

  1. Bonjour,

    Suite a cette mise a jour, pour ma part, aucun changement.
    Mon site est toujours à 99/100 .

    Il est dommage que vous ne conseillez plus l’optimisation des images , même pour quelques octets .

    Puisque vous auriez pu proposer un outils pour optimiser les images.

    Merci pour cet outils très pratique.

    1. Bonjour Olivier,

      Merci pour ce retour ! Petite précision au sujet de l’optimisation des images : la bonne pratique est toujours bien vérifiée, nous ignorons uniquement les optimisations mineures (exemple : < 1ko) ayant peu d'intérêt pour l'amélioration des performances de la page.

Les commentaires sont fermés.