Dossier : Les débits en France et dans le monde (1er trimestre 2014)

Dans ce dossier, DareBoost vous présente un état de lieux des connexions internet mondiales au premier trimestre 2014. En reprenant les données fournies par Akamai, nous vous présentons les débits constatés en France pour les connexions fixes et mobiles, nous situons la France par rapport au reste du globe (notamment des pays industrialisés), et nous étudions les évolutions par rapport à l’année passée.

Ce dossier se divise en plusieurs articles, retrouvez au sommaire :

  1. L’étude des débits moyens en France et dans le monde
  2. L’étude des vitesses maximales moyennes en France et dans le monde
  3. L’étude de la proportion des lignes supérieurs à 4 Mb/s en France et dans le monde
  4. Chiffres bonus et bilan

Chiffres bonus
  • En France, seules 4,2 % des connexions sont dites “4K Ready” (> 15 Mb/s), c’est-à-dire, pouvant diffuser des vidéos ultra HD en streaming (60 % en Corée du Sud)
  • La plus faible moyenne de débits mobiles se trouve en Argentine avec son 1Mb/s (parmi les 56 pays éligibles à la récolte de données)
  • Le Japon est le deuxième pays ayant les meilleures connexions fixes, avec une moyenne de 14,6 Mb/s, soit 9 Mb/s de moins que la moyenne Sud Coréenne
  • La Chine est encore assez loin des débits fixes moyens européens, avec ses 3,2 Mb/s
  • Le volume des données transférées sur le réseau mobile mondial a augmenté de 15% en seulement 3 mois (entre 4ème trimestre 2013 et 1er trimestre 2014)

Bilan

Chacun des chiffres présenté dans cette série d’articles montre donc que les débits fixes Français ne comptent pas parmi les meilleurs (débit moyen de 6,6 Mb/s) -loin de là- dans les pays européens, et comparé à d’autres pays industrialisés (39ème rang mondial). Les connexions proposant les plus hauts débits (fibre) en France sont encore peu répandues et la vitesse à laquelle ce réseau se déploie est tout à fait modérée (France au 59ème rang mondial pour les plus hauts débits).
En revanche, le réseau mobile Français compte parmi les meilleurs à l’échelle mondiale (8ème). Il s’offre même le luxe de chatouiller les débits constatés sur le réseau fixe, en termes de performances.

Si l’on compare la France aux États-Unis, il est possible de relever un retard sur la puissance du réseau fixe, tandis qu’elle dépasse ses voisins outre Atlantique sur les performances des réseaux mobiles.

Enfin, la Corée du Sud reste une référence dans le domaine, s’offrant une très large avance sur presque toutes les statistiques, que ce soit sur les réseaux fixes ou mobiles (débit moyen fixe de 23,6 Mb/s ; et débit moyen mobile de 14,7 Mb/s).

Cet état des lieux reposant sur les données Akamai, vous est proposé par DareBoost, start-up spécialisée dans l’analyse automatisée et la performance des sites web. Lancez une analyse gratuite de votre site web sur Dareboost.com.

 

Une réflexion au sujet de « Dossier : Les débits en France et dans le monde (1er trimestre 2014) »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*