Ecommerce meubles : le baromètre de la performance web LSA/Dareboost dans le détail

Côté temps de chargement de leurs sites web, la grande majorité des des e-marchands de meubles ont encore du pain sur la planche pour offrir une expérience utilisateur irréprochable. C’est en tout cas le principal enseignement de la toute première édition du baromètre de la performance web réalisé en partenariat avec le magazine LSA. Zoom sur les résultats obtenus par les 16 enseignes testées.

Le 10 novembre dernier, lsa-conso.fr publiait en exclusivité les résultats du premier baromètre de la performance web du ecommerce, mis en place en partenariat avec Dareboost. Pour cette première édition, c’est le secteur de l’ameublement qui a été choisi, avec une sélection de 16 sites parmi les leaders du marché français. Vous pourrez d’ailleurs retrouver l’infographie publiée pour l’occasion à la fin de cet article, dans lequel nous vous proposons de rentrer un peu plus en détail dans l’analyse des résultats obtenus.

Speed Index : une expérience utilisateur largement perfectible

Quasiment 2 secondes sur desktop et 5 secondes sur mobile… Le Speed Index moyen mesuré par Dareboost pour 16 des principaux ecommerçants du marché de l’ameublement est décidément loin, très loin de la recommandation de Google concernant cet indicateur reconnu aujourd’hui comme le plus révélateur de l’expérience utilisateur (1 seconde). Seule la version classique (desktop) du site de La Redoute parvient en fait à respecter cette recommandation, avec un Speed Index de 912ms reléguant Conforama, deuxième du classement, à près de 400ms.
A l’autre bout du comparatif desktop (cf. tableau ci-dessous), 3 enseignes dérapent, nettement au delà des 3 secondes : Alinéa, Rue du Commerce, et Ikea qui subit en l’occurrence une véritable “sortie de route” longue de plusieurs jours (sur laquelle nous reviendrons un peu plus tard).

Résultats Speed Index Baromètre meubles LSA Dareboost

Côté consultation via mobile, les performances enregistrées par l’ensemble des sites testés laissent encore plus franchement à désirer : Une moyenne à près de 5 secondes et 14 enseignes sur 16 nettement au delà des 3 secondes. Une contre-performance à mettre en parallèle d’une récente étude de DoubleClick (régie publicitaire de Google) affirmant que plus de la moitié des visites sur les sites mobiles sont abandonnées si la page n’est pas chargée au bout de 3 secondes…

On notera la “revanche” d’Ikea, qui passe directement de la dernière place du classement sur desktop, à la plus haute marche du podium sur mobile, et ce sans équivoque : l’enseigne suédoise devance de plus de 600ms son “dauphin” Tikamoon et d’une seconde La Redoute, 3e du classement. Comme nous le verrons par la suite, le classement très paradoxal d’Ikea entre desktop et mobile s’explique par la présence d’une image excessivement lourde dans le carrousel de la page d’accueil de l’enseigne… Lequel carrousel n’est pas chargé lors des consultations via smartphone.

Start render : plus de 2 secondes pour démarrer l’affichage sur mobile !

L’analyse du délai avant début d’affichage (start render) est toute aussi parlante : pour une consultation depuis un ordinateur de bureau, il faut attendre en moyenne une seconde pour que les premiers éléments commencent à s’afficher… Et sur mobile ce “temps mort” pour le visiteur (durant lequel il doit se contenter de rester face à une page blanche) dépasse les deux secondes ! Sur ce terrain, ce sont La Redoute et Habitat qui s’en tirent le mieux tandis que sur mobile Conforama, Camif, Cdiscount et Rue du Commerce affichent des délais supérieurs à 4 secondes, constituant de fait un handicap très sérieux.

Résultats Start Render baromètre webperf LSA Dareboost

Des temps de réponse serveur plutôt corrects

Ce baromètre de la performance web révèle pourtant des temps de réponse serveur (plus précisément des TTFB – Time To First Byte) plutôt bons dans leur ensemble. Côté desktop, la moyenne de nos tests s’élève en effet à 184ms, en deçà de la recommandation de Google (produire la page en moins de 200ms). “Seulement” 7 enseignes sur 16 dépassent cette recommandation, dont deux dans des proportions assez élevées pour constituer un handicap significatif : But (808ms) et Cdiscount (737ms).
Un constat somme toute assez révélateur des enjeux actuels de la performance web : la grande majorité du temps d’attente pour le visiteur est dûe à la construction de la page et aux différents contenus qui la composent, comme les images, vidéos, feuilles de styles CSS, etc.

resultats TTFB barometre meubles LSA Dareboost

On notera à ce sujet que certains résultats défavorables peuvent être pondérés. L’étude s’est en effet portée uniquement sur un contexte de “première visite” pour un internaute, ce qui se traduit pour certains de ces sites web par l’absence d’utilisation des mécanismes de cache serveur, et donc un temps de réponse serveur plus élevé.
Les enseignes concernées présentent donc des résultats plus favorables dans la suite de la navigation d’un internaute.

Poids des pages : de grands écarts

2 megaoctets dans leur version classique, 1,48Mo dans leur version mobile : le poids moyen des pages d’accueil testées pour ce baromètre reste dans les tendances actuellement constatées sur le web… Tout en cachant de grands écarts entre enseignes. Ainsi côté Desktop, seule La Redoute a su tenir le poids de sa page sous la barre du mégaoctet, alors qu’Alinéa flirte dangereusement avec les 5Mo ! Sans parler d’Ikea qui lors de notre test a crevé tous les planchers avec un poids record de 21Mo pour sa page d’accueil !

Pour faciliter la consultation de leurs pages via smartphone (avec des débits généralement beaucoup plus limités), une majorité d’enseignes ont tenté d’alléger autant que possible leur version mobile, avec plus ou moins de succès. La palme en la matière revient incontestablement à Tikamoon, qui parvient à diviser son poids de page par 3 pour ne peser plus que 460 Ko sur mobile ! A l’inverse Habitat (2Mo) ou pire Fly (3,78Mo) entament considérablement leur attractivité en ne s’astreignant pas à la moindre cure minceur pour leur pages mobile.

Résultats Poids de page baromètre meubles LSA Dareboost

Poids de page : focus sur les résultats d’Ikea

11 octobre 2016 à partir de 17h00 : La surveillance automatique de la page d’accueil d’Ikea par Dareboost pour construire ce baromètre révèle une brusque augmentation du poids de la page (pour une consultation depuis un ordinateur de bureau) qui passe de 5 à 21Mo ! Une situation qui perdurera jusqu’au 17 octobre en fin de matinée, comme le montre cette photo d’écran…

Monitoring poids de page Ikea

 

Bien évidemment, les conséquences sur les performances globales du site s’en trouvent très fortement dégradées pendant ces 6 jours, expliquant la dernière place d’Ikea dans notre classement selon le Speed Index (en version desktop), comme le montrent là aussi nos graphiques de monitoring :

Monitoring Speed Index Ikea

La cause d’un tel incident ? Les rapports d’analyse Dareboost permettent de rapidement identifier le “coupable” : le chargement d’une image dans le diaporama de la page d’accueil qui n’a manifestement pas été optimisée, et pesant à elle seule près de 15Mo !

L’erreur est d’autant plus lourde et dommageable pour le site de l’enseigne suédoise qu’elle n’a finalement été corrigée qu’au bout de 6 jours ! Dans ce cas précis, Dareboost nous permet de visualiser très simplement les effets du problème. Mieux : l’incident aurait pu être détecté au plus vite, le monitoring Dareboost, en plus de collecter les données, permet également de déclencher des alertes en fonction d’objectifs personnalisés. La surveillance aurait dans ce cas déclenché une alerte dans les minutes suivant la mise en place de cette image, en identifiant le problème à l’origine du ralentissement et permettant ainsi aux équipes web une résolution rapide !

L’occasion pour nous de rappeler que les alertes Dareboost sont configurables sur tous les indicateurs majeurs de performance web, du Speed Index au poids de la page en passant par le délai avant début d’affichage. N’hésitez pas à vous rendre sur notre site pour découvrir notre fonctionnalité de surveillance de la performance web, disponible pour des fréquences de test quotidiennes, horaires ou même toutes les 15 minutes.

HTTPs, grand absent du comparatif

Nous ne pouvions clore ce baromètre sans évoquer un dernier point important : pour les visiteurs non connectés, un seul des 16 sites de ce comparatif repose par défaut sur le protocole sécurisé HTTPs (Habitat en l’occurrence) ! Une “impasse” très étonnante pour ces enseignes qui sont loin d’être de “petits” ecommerçants, et alors que 36% du trafic web mondial utilise aujourd’hui ce protocole (source httparchive), que Google renforce ses mesures “incitatives” pour un passage au HTTPs, et qu’enfin ce protocole constitue une première étape obligatoire pour passer à HTTP/2 (et ses nombreux bénéfices en matière de performance web). Début 2016, nous rappelions ici-même les nombreuses raisons plaidant pour une adoption rapide du protocole sécurisé… Voilà une autre piste d’amélioration pour les ecommerçants de l’ameublement !

L’infographie du baromètre LSA/Dareboost

Baromètre performance web e-commerce meubles LSA/Dareboost

Méthodologie

Pour réaliser ce baromètre, le service en ligne Dareboost.com a été utilisé pour surveiller les performances des pages d’accueil des différentes enseignes du 12 au 17 octobre 2016, avec une fréquence d’un test toutes les heures (pour chaque version, desktop et mobile), soit au total, plus de 250 tests par site et plus de 4000 analyses au total. Ces tests ont été réalisés sur des débits moyens, en contexte mobile et desktop, sur un navigateur web grand public (Chrome).
Ci-dessous, voici la liste des URL testées :

http://www.3suisses.fr/FrontOfficePortail/catalogue_fra/meubles-decoration.html
http://www.alinea.fr/
http://www.but.fr/
http://www.camif.fr/
http://www.cdiscount.com/maison/v-117-0.html
http://www.conforama.fr/
http://www.delamaison.fr/
http://www.fly.fr/
https://www.habitat.fr/
http://www.ikea.com/fr/fr/
http://www.laredoute.fr/pplp/100/cat-75363.aspx
http://www.made.com/fr/
http://www.maisonsdumonde.com/
http://www.miliboo.com/
http://www.rueducommerce.fr/m/pl/malid:344
http://www.tikamoon.com/