Vitesse de chargement : quelles performances pour les “meilleurs sites e-commerce 2018” ?

Yves Rocher, Asos, Ikea, Chronodrive, Accorhotels, Amazon, etc. Quelles sont les performances web de ces sites récemment élus « meilleurs site e-commerce de l’année » par les internautes français lors de la 11e édition des Favor’i organisée par la Fevad ? Leur vitesse de chargement fait-elle partie des critères qui leur ont permis de gagner la faveur du public ? Un certain nombre d’enseignes ont encore des points à gagner sur ce domaine. Zoom sur les résultats de notre comparatif.

Début d'affichage - baromètre webperf Ecommerce Dareboost

Le 14 décembre dernier, la Fevad organisait la 11e édition des Favor’i et décernait à une vingtaine de sites web le prix du meilleur site e-commerce de l’année (or, argent et bronze) dans 8 catégories différentes : mode, meubles et décoration, alimentation et PGC, réservations séjours et hébergement, produits techniques et électroménager, beauté santé, plateformes et BtoB. Cette élection se base sur les résultats d’un sondage Médiamétrie réalisé auprès d’un échantillon représentatif de la population des cyberacheteurs français. Les notes tiennent compte de 5 critères : choix des produits, rapport qualité/prix, fonctionnement du site, service client et politique RSE.

Dareboost a entrepris de mesurer les performances web de ces e-commerçants fraîchement primés, afin d’évaluer si la vitesse de chargement de leurs pages figurait parmi les points qui leur ont permis de faire la différence. Ce sont ainsi plus de 10.000 tests qui ont été réalisés entre le 8 et le 19 janvier 2018, simulant le chargement des pages d’accueil de ces sites, depuis un ordinateur classique et depuis un mobile (et avec une connexion web moyenne ADSL ou 3G).
À noter qu’une bonne partie des tests ont été réalisés en période de soldes. Les performances web de certaines enseignes auront ainsi pu être plus ou moins affectées par cette période de fort trafic (mais correspondant aux conditions réelles, rencontrées à ce moment là par les internautes).

Des écarts de performance web conséquents

Premier constat de ce comparatif : tous les sites du palmarès 2018 des Favor’i n’enregistrent pas des performances de champions de la vitesse de chargement ! Un résultat qui n’est somme toute pas si étonnant puisque le classement mixe des critères aussi différents que le fonctionnement du site, le choix des produits ou le rapport qualité/prix…
Néanmoins, on notera que les
Speed Index médians mesurés sur cette vingtaine de sites  (4141ms sur mobile et 2424ms sur desktop) figurent dans la fourchette des performances « rapides » que nous avons pu mesurer au cours des nos précédents baromètres performance web/e-commerce (voir les éditions précédentes de notre baromètre listées en fin d’article).

Speed Index desktop - baromètre webperf ecommerce Favor'i 2018

Dans l’ensemble, le comparatif vitesse de ces sites marchands « préférés des internautes » montre des résultats un peu plus resserrés, avec un peu moins d’enseignes accusant de trop gros problèmes de lenteur.

Toutefois, les écarts de performance entre enseignes demeurent conséquents : particulièrement véloce sur mobile, Amazon enregistre ainsi un Speed Index au moins quatre fois plus rapide qu’Accor Hotels (9,2 secondes), Dr Pierre Ricaud (8,7 secondes) ou même Yves Rocher (7,9 secondes), pourtant élu « Grand Prix » des Favor’i 2018. À coup sur, cette lenteur – et son inévitable impact sur l’expérience utilisateur – ne fait pas partie des éléments lui ayant permis d’obtenir ce prix… Pour mémoire, selon Google, 1 visite sur 2 est abandonnée au-delà de 3 secondes de chargement sur un site mobile en 3G !

Speed Index mobile - baromètre webperf ecommerce Favor'i 2018Toujours sur mobile, on remarquera les difficultés éprouvées par bon nombre de sites concernant le démarrage de l’affichage de leur page dans un délai qui ne suscite pas trop d’impatience chez les internautes : si en la matière, Sarenza (800ms) et Bonprix (1034ms) se démarquent en bien, on compte pas moins de 12 enseignes (sur les 21 testées) à présenter une page totalement vierge pendant plus de 3 secondes ! Un retard au démarrage qui doit irriter plus d’un mobinaute… Voilà certainement une piste d’amélioration intéressante pour accroître leurs performances commerciales, mais aussi améliorer leur note pour le prix des meilleurs sites e-commerce 2019 !

Poids et TTFB à optimiser

Les résultats de ce comparatif permettent d’identifier des facteurs ralentissant les performances de certaines enseignes. Au rang de ces caractéristiques à optimiser on retrouve sans grande surprise le poids des pages. En effet, sur desktop, on compte tout de même 5 e-commerçants à proposer un page dépassant les 3 Mo à leurs visiteurs (Picard, One Direct, Accorhotels, Yves Rocher et Amazon)… Et sur mobile, ils sont 4 à dépasser ce même seuil : Picard, Chronodrive, Accorhotels et Dr Pierre Ricaud.
A l’inverse, certaines enseignes semblent avoir particulièrement travaillé la légèreté de leur page d’accueil. C’est notamment le cas de Leroy Merlin, qui remporte la palme de la page la moins lourde tant sur desktop (692 Ko) que sur mobile (411 Ko). Au global, sur les 21 sites testés, on en compte 8 sur mobile et 3 sur desktop à ne pas dépasser 1 Mo de poids de page.

Autre facteur important sur lequel certaines enseignes accusent des résultats parfois problématiques : le délai avant premier octet (TTFB). En effet, alors que Google préconise, dans un contexte de consultation desktop, un TTFB inférieur à 200ms, Dareboost aboutit à une mesure médiane de 348 ms pour les 21 enseignes testées ! Et ce sont pas moins de 15 sites (sur 21) qui dépassent cette limite des 200ms. Parfois dans des proportions forcément dommageables pour la performance globale des sites web : 887ms pour Leroy Merlin, 903ms pour Yves Rocher et même 1,3 seconde pour Chronodrive (valeur médiane des mesures effectuées) ! Proposer un affichage de page suffisamment rapide pour les internautes dans ces conditions relève quasiment de la mission impossible… 

Les résultats du comparatif dans le détail

Pour les tests desktop

baromètre webperf ecommerce Favor'i 2018 - Résultats détaillés Desktop

Pour les tests mobiles

baromètre webperf ecommerce Favor'i 2018 - Résultats détaillés mobile

HTTPS : seulement deux sites sur trois

Nous ne pouvions clore cette analyse sans évoquer un constat pour le moins surprenant : sur les 21 sites web testés, un tiers d’entre eux (7) ne proposent pas leur page d’accueil en HTTPS ! Une proportion pour le moins étonnante, alors que la nécessité de passer au protocole sécurisé fait consensus depuis longue date. Et que les conditions de signalisation des pages comme “non-sécurisées” dans les navigateurs web se sont considérablement élargies. On s’attendrait logiquement à voir peu de sites non-sécurisés (dans leur intégralité) chez les “meilleurs sites e-commerce 2018” !

Baromètres performance web & e-commerce  : éditions précédentes

En partenariat avec le magazine professionnel LSA, Dareboost teste, secteur par secteur, la performance web des acteurs du e-commerce français depuis plus d’un an. Pour rappel, voici quelques-uns des derniers baromètres déjà publiés :

Méthodologie

Le panel de ce test se compose de 21 sites e-commerce figurant au palmarès 2018 des “Favor’i” (prix du public) : Accor Hotels, Amazon, Asos, Becquet, Bernard, Bonprix, Chronodrive, Cultura, Doctolib, Ikea, Leroy Merlin, Nespresso, Onedirect, Picard, Pierre Ricaud, Raja, Sarenza, Sephora, Ubaldi, Yves Rocher.
Ces Prix ont été attribués sur la base d’un sondage exclusif réalisé par Médiamétrie pour le compte de la Fevad auprès d’un échantillon représentatif de la population des internautes français”.
À noter : quelques sites faisant partie du palmarès, tels que vente-privee.com, n’ont pas été testés pour des raisons techniques (exemple : le contenu de vente-privée.com est protégé par une authentification. Dareboost est capable de mesurer la performance des sites avec authentification, mais cela aurait faussé le protocole de comparaison).

Nos tests ont été réalisés toutes les heures (version mobile & version desktop) entre le 8 et le 19 janvier 2018, soit plus de 500 tests par enseigne et 10.000 tests au total. Ce sont les pages d’accueil de chaque site qui ont été testées par Dareboost.

Condition des tests

Desktop  : ordinateur portable (résolution d’écran 1366 x 768 px) avec un navigateur web  Google Chrome. Consultation depuis Paris avec une connexion type ADSL (8 Mb/s débit descendant & 50 ms de latence).

Mobile : appareil de type Samsung Galaxy S6, un navigateur web Google Chrome. Consultation depuis Paris avec une connexion type 3G (2 Mb/s débit descendant & 150 ms de latence).

Remarque : lorsque celles-ci pouvaient biaiser la mesure d’indicateurs comme le Speed Index, certaines animations (carrousels automatiques) ont été désactivées lors de nos tests.

 

infographie barometre dareboost favori 2018

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.