Vitesse de chargement & E-commerce : les performances de 11 sites de jouets passées au crible

Speed Index, début d’affichage, temps de réponse serveur, etc. À la veille de la période fatidique de Noël, Dareboost a ausculté la performance web de 11 des principales boutiques en ligne spécialisées dans la vente de jouets en France. Il est désormais temps d’analyser en détail les résultats de ce baromètre, nettement dominé par Oxybul. Dans l’ensemble, toutefois, les performances enregistrées présagent d’une expérience utilisateur décevante chez beaucoup d’enseignes et pour beaucoup d’internautes !

Pour commander les cadeaux de Noël de leurs bambins, les internautes français devront s’armer de patience. Surtout ceux – et ils sont chaque année plus nombreux – qui auront décidé de le faire depuis leur smartphone. En effet, les 11 boutiques en ligne de jouets testées par Dareboost – comptant parmi les plus populaires sur le web français – ne brillent pas par leur performance web.

Exemple le plus flagrant : dans un contexte de consultation mobile avec une connexion 3G, nos mesures (effectuées sur les pages d’accueil) aboutissent à un Speed Index médian de 6233 ms ! Soit le record de lenteur depuis le lancement de notre série de baromètres “performance web & e-commerce”, réalisés en partenariat avec le magazine professionnel LSA (nous en sommes déjà à la 9e édition).

speed index mobile ecommerce jouets

« 1 visite sur 2 est abandonnée au-delà de 3 secondes de chargement sur un site mobile en 3G », signale Google sur les bases d’une large étude sur la vitesse de chargement mobile. Autant dire que les sites de jouets de notre panel ont encore du pain sur la planche pour prétendre à une expérience utilisateur – et une efficacité commerciale – optimale sur mobile ! Concrètement, seul Oxybul parvient à se détacher en obtenant un Speed Index de 2531 ms, laissant les 10 autres enseignes au-delà des 3 secondes. Avec, parmi les sites les plus lents de notre classement, ceux de La Grande Récré, Maxitoys, Playmobil et PicWic qui dépassent la barre des 10 secondes !

Logiquement, les Speed Index mesurés dans des conditions de consultation depuis un ordinateur (desktop) sont moins élevés. Sans toutefois révéler des niveaux de vitesse vraiment satisfaisants : sur les 11 sites web testés, le Speed Index médian émarge à 2800 ms, soit presque 3 fois la limite haute recommandée par Google (1000 ms)…

speed index desktop ecommerce jouets

Rentrons maintenant dans le détail des résultats enregistrés pour ce comparatif.

Oxybul au dessus du lot… mais en HTTP

Pas de contestation possible : Oxybul domine notre comparatif sur quasiment tous les indicateurs mesurés. Le site du groupe IDGROUP (Okaïdi, Jacadi, etc.) se montre en effet le plus rapide tant au niveau Speed Index qu’au début d’affichage (Start Render), sur mobile comme sur Desktop. Même domination côté TTFB (Time To First Byte), où l’enseigne est quasiment la seule (avec Lego) à respecter la recommandation de Google : moins de 200 ms. D’ailleurs la réactivité de son infrastructure web – que révèle le TTFB – contribue certainement pour beaucoup à ses bonnes performances globales (en comparaison des autres sites testés tout au moins).

barometre jouets detail oxybul

On notera toutefois que la page d’accueil d’Oxybul n’utilise pas HTTPS. Étonnant, alors que passer à HTTPS est devenu une vraie nécessité aujourd’hui. Qui plus est pour une enseigne de cette taille et de cette renommée. Néanmoins, ce défaut de sécurisation (qui ne concerne pas les étapes de paiement, rassurons-nous) économise au site web quelques requêtes sur ses pages et, de fait, l’avantage en matière de vitesse de chargement. Concrètement, en HTTPS, Oxybul aurait certainement moins largement dominé notre comparatif !

En revanche, on saluera le site web pour la légèreté de ses pages. Même si sur desktop, Oxybul se fait détrôner par une enseigne concurrente (King Jouet à 1,4 Mo), sa page d’accueil pèse seulement 1,68 Mo en version desktop et même moins de 1 Mo sur mobile. Avec le TTFB, voilà l’une des autres raisons des performances web de l’enseigne.

Avenue des Jeux : poids et réactivité optimisables

En finissant 2e et 3e de notre classement en matière de Speed Index (mobile et desktop) le site marchand faisant partie du groupe Ludendo se positionne plutôt correctement par rapport à ses concurrents. Bien mieux, en tout cas que La Grande Récré, enseigne historique de ce même groupe ! Néanmoins, Avenue des jeux cumule quelques “handicaps” qui peuvent constituer un frein pour atteindre de meilleures performances :

  • Un TTFB trop élevé (419 ms sur desktop, 692 ms sur mobile) ;
  • Une page d’accueil trop lourde dans sa version desktop (3,1 Mo dont 2,2 Mo d’images dont certaines semblent optimisables) ;
  • Un nombre de requêtes nettement plus élevé que la moyenne : 268 sur desktop et 200 sur mobile.

Au final Avenue des Jeux enregistre ainsi un début d’affichage de sa page d’accueil de 1,27 seconde sur desktop, contre 567 ms pour Oxybul !

King Jouet pêche par son TTFB

Avec une page d’accueil pesant 1,4 Mo sur desktop et comptant 101 requêtes, on aurait pu attendre un site King Jouet plus rapide à l’affichage. C’était sans compter sur un TTFB supérieur à 500 ms (893 ms sur mobile !) qui vient assurément dégrader les performances globales de l’enseigne.

On notera que King Jouet fait partie des quelques sites web du panel (comme Disney Store, Lego ou Toys R Us) qui exploitent le mieux les mécanismes de cache navigateur. Lesquels lui permettent d’enregistrer, dans un contexte de 2e visite, des Speed Index de 879 ms sur desktop et de 1,1 seconde sur mobile. Illustration avec un rapport détaillé de l’un de nos tests mobile :

report king jouet barometre jouets

Les victimes du temps de réponse serveur : King Jouet, Playmobil, Jouéclub, La Grande Récré, Maxitoys et PicWic

En réalité, King Jouet est loin d’être le seul site dont la vitesse d’affichage est lourdement impactée par une infrastructure web trop lente à répondre. Pour preuve : le TTFB médian mesuré pour l’ensemble de nos tests desktop s’élève à 521 ms. soit plus de 2,5 fois le seuil que Google recommande de ne pas dépasser !

ttfb start render desktop jouets

5 sites enregistrent un TTFB encore plus lent : Playmobil (524 ms), Jouéclub (575 ms), La Grande Récré (864 ms), Maxitoys (912 ms) et PicWic à 1,7 seconde…
À ce niveau, proposer une expérience utilisateur satisfaisante relève tout simplement de l’impossible. Le tableau ci-dessus illustre d’ailleurs les conséquences directes du TTFB sur le délai avant début d’affichage…

Des sites en surpoids : Avenue des Jeux, Disney Store, Playmobil, Maxitoys et PicWic

Le surpoids des pages ? Un syndrome fréquent sur le web. Le secteur de la vente en ligne de jouets n’y coupe pas : nos mesures aboutissent en effet à un poids de page médian de 2,8 Mo. À comparer à la dernière moyenne en date calculée par HttpArchive sur le Top100 mondial des sites web (source Alexa) : 2,1 Mo.
Plus ennuyeux encore : nos tests remontent un poids médian équivalent pour les versions mobiles de ces pages ! Bref, pas de cadeau pour les visiteurs mobiles, qui doivent pourtant souvent faire avec des connexions web de moindre qualité et des forfaits limités en téléchargement….

poids page barometre jouets

Dans le détail enseigne par enseigne, comme le montre le tableau ci-dessus, les écarts de poids sont impressionnants : de 1,4 Mo à plus de 8 Mo pour les versions desktop de ces pages d’accueil !
On pourra ainsi citer, parmi ces enseignes qui ne semblent pas garder le poids de leur page sous haute surveillance : Avenue des Jeux, Disney Store, Playmobil, Maxitoys et PicWic.
Là encore, avec de tels handicaps, difficile de proposer aux internautes des pages rapidement consultables !

Méthodologie

Tests réalisés toutes les heures (version mobile & version desktop) entre le 21 et le 28 novembre 2017, soit près de 400 tests par site web et plus de 4000 tests au total.
Ce sont les pages d’accueil de chaque site qui ont été testées par Dareboost.

Condition des tests :

  • Desktop : ordinateur portable (résolution d’écran 1366 x 768 px) avec un navigateur web Google Chrome. Consultation depuis Paris avec une connexion type ADSL (8 Mb/s débit descendant & 50 ms de latence).
  • Mobile : appareil de type Samsung Galaxy S6 avec un navigateur web Google Chrome. Consultation depuis Paris avec une connexion type 3G (2 Mb/s débit descendant & 150 ms de latence).

Remarque : lorsque celles-ci pouvaient biaiser la mesure d’indicateurs comme le Speed Index, certaines animations (carrousels automatiques) ont été désactivées lors de nos tests.

D’autres secteurs e-commerce testés par Dareboost

En partenariat avec le magazine professionnel LSA, Dareboost teste, secteur par secteur, la performance web des acteurs du e-commerce français depuis plusieurs mois. Pour rappel, voici quelques-uns des derniers baromètres déjà publiés :

Baromètre Performance web ecommerce - les boutiques en ligne de jouets

A propos Philippe Guilbert

Responsable marketing et communication pour Dareboost. Journaliste, rédacteur-en-chef ou startuper dans des vies antérieures. Besoin d'infos sur Dareboost ? Des idées de partenariat ? Voilà des sujets que vous pouvez m'adresser !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*